Articles
| |

La synchronisation de contenu en affichage numérique

Le domaine de l’affichage numérique a longtemps été marqué par un manque de précision au niveau de la synchronisation des écrans et de leur contenu. De plus en plus, des entreprises exerçant leurs activités dans le domaine des médias numériques offrent des contenus synchronisés sur plusieurs écrans. À titre d’exemple, l’entreprise Plex, qui offre une solution de gestion et de diffusion du contenu d’une bibliothèque de médias, permet de synchroniser le contenu diffusé entre plusieurs utilisateurs. Il est donc possible d’écouter le même film en même temps que votre famille tout en étant dans des lieux géographiques différents. Ce concept existe également dans le domaine de l’affichage numérique et dynamique, plus récemment, d’une qualité exemplaire. Les entreprises d’affichage numérique qui n’offrent pas de synchronisation de contenu devront redoubler d’efforts dans les prochaines années afin de pallier ce manque dans leur logiciel et ainsi répondre à une demande croissante des marchés exprimant ce besoin.

Plusieurs solutions sur le marché optent pour une méthodologie de synchronisation de type hiérarchique. Un lecteur de contenu désigné comme « maître » est associé à d’autres lecteurs de contenus et partage les informations afin de s’assurer que tous les lecteurs qui lui sont attachés possèdent l’information nécessaire, en même temps, pour diffuser le contenu. Cette méthodologie présente des failles importantes et met en danger l’ensemble de la diffusion dans l’éventualité où le diffuseur de contenu « maître » tombe en panne. D’autres méthodologies innovantes permettent d’arriver au même résultat, et ce, sans risque d’interrompre un réseau entier de diffusion.

La précision des calculs – Une parfaite harmonie

Afin d’obtenir une synchronisation de qualité et sans dépendance entre les écrans diffusant le contenu, il est nécessaire de procéder à une méthodologie de calculs avancés qui permet de définir sur une ligne du temps ce qui doit être affiché sur l’écran et quand. En précalculant au démarrage du logiciel de diffusion de contenu tout ce qui doit s’afficher et à quel moment, il est possible d’éviter d’avoir un lien de synchronisation entre les écrans. Chaque écran effectue les calculs précis de ses éléments configurés lors du démarrage. Tous les écrans demeurent donc dans un état d’indépendance, mais chacun d’entre eux sait quelle opération exécuter, et à quel moment.

Synchronisation Display d'Affichage Numérique
 
Figure 1. Représentation d’un ensemble de calculs complexes
 

Cette méthodologie génère un lien de confiance logique entre les écrans et permet ainsi d’éviter la mise en œuvre d’une logique lourde de liens de synchronisation entre les écrans. En affichant le même contenu sur des écrans différents, la synchronisation du contenu devient donc possible, peu importe la plateforme. La précision des calculs à la milliseconde près assure ainsi une synchronisation de haut niveau tout en laissant de côté les aspects potentiellement problématiques qu’aurait un mode de synchronisation par lien logique entre les appareils. À titre de comparaison, une équipe de nage synchronisée fonctionne sur un modèle identique. Les athlètes ne sont pas liés entre eux. Chaque athlète sait, avant de commencer une chorégraphie, quels mouvements seront faits à quel moment, et ce, dans un mode de haute précision. Le résultat est que chaque athlète travaille de façon indépendante, mais en parfaite harmonie avec le reste du groupe.

L’avantage du contenu synchronisé

Le contenu synchronisé entre plusieurs écrans d’affichage numérique et dynamique apporte l’avantage majeur de pouvoir afficher exactement le même contenu en temps réel sur plusieurs écrans différents, peu importe leur type de plateforme. À titre d’exemple, il est donc possible de regarder du contenu sur un ordinateur dans un navigateur Web et d’obtenir la même diffusion, au même moment, sur un lecteur BrightSign.

ITESLIVE de l’entreprise ITESMEDIA n’offre pas seulement des fonctionnalités de diffusion synchronisées sur de multiples écrans, mais également une synchronisation de diffusion en mode multiplateforme avec une méthodologie de calcul précis sur les éléments à diffuser. Vous pouvez donc synchroniser votre contenu sans vous soucier qu’un élément du réseau d’affichage tombe en panne ou nécessite une maintenance qui affecterait les autres écrans qui sont synchronisés avec lui. En reprenant l’analogie d’un groupe d’athlètes en nage synchronisée, un athlète peut être en période de repos sans affecter l’ensemble du groupe. Il en va de même pour les écrans d’affichage. Il est donc important de sélectionner le bon logiciel de diffusion de contenu en fonction d’avoir les meilleures méthodologies appliquées lors de l’ingénierie de ceux-ci.

Tout sur l'affichage numérique Guide gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABONNEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE

Restez connecté sur les dernières actualités de l’affichage numérique dynamique et obtenez des conseils pour réussir votre affichage

Articles

L’évolution des navigateurs Web L’évolution des langages de programmation permettant de... Read More

Articles

Vous ne savez pas quoi partager comme information aux membres du personne ? Nous vous proposons 10... Read More

Articles

De plus en plus de systèmes d’exploitation et types de plateformes sont disponibles dans le... Read More